Hello,

Aujourd’hui je t’ai préparé un article un peu spécial qui concerne malheureusement bien trop de personnes. Hive five si toi aussi tu es sujet(te) aux ballonnements et autres troubles gastro-intestinaux.
Je t’avais parlé du syndrome de l’intestin irritable il y a quelques mois et du suivi que j’avais entamé pour vaincre mes intolérances alimentaires. Le processus est quasiment terminé et ça va beaucoup mieux, j’ai vraiment vu une différence au niveau des ballonnements, mais aussi des cystites auxquelles j’étais très sensible. Tout n’est pas parfait et il m’arrive encore d’avoir les mêmes douleurs qu’avant, mais je me dis que maintenant je suis mieux armée pour le gérer. C’est pourquoi je veux aussi t’aider avec ces conseils et te faire découvrir des aliments et des astuces qui vont devenir tes meilleurs amis! C’est une amie italienne qui m’a fait découvrir la plupart de ces astuces, alors merci Francesca !

        • Les causes

Les ballonnements peuvent être causés par plusieurs facteurs : les mauvais gras, la levure (pain, gâteaux), trop de produits laitiers (fromage compris),  l’alcool, et surtout le stress. Il va de soi que leur combinaison sur un système digestif sensible est le combo gagnant et te faire passer des après-midi allongé à cause de la douleur, youpi.
Ils provoquent de l’air et de la fermentation dans les intestins qui causent des douleurs et d’autres problèmes digestifs. Les ballonnements sont aussi un ennemi du ventre plat.

  1. Les aliments à éviter quand on est ballonné

Levure & pain
Tout ce qui contient de la levure va faire gonfler et fermenter les aliments dans le ventre. En clair, ne vous approchez pas des boulangeries, pains, gâteaux, pizza, etc.

Les pâtes
Aussi bonnes soient-elles, les pâtes gonflent dans le ventre.

Le riz type pour les sushis
Autant le riz thaï/ basmati ne ballonne pas, autant celui des sushis oui. Il est fait pour s’agglutiner.

Légumes & fibres
Je suis une tarée des légumes, et peut-être que j’en mange un peu trop. Résultat, ça gonfle vite dans mon ventre.
Les potirons, les types de choux (brocolis, choux fleur, etc.), aubergines, carottes…

Légumineuses & pommes de terres
Haricots, lentilles, pois-chiches et pommes de terres autrement très bons pour la santé, riches en protéines végétales sont nos ennemis quand on a le ventre qui gonfle.

Viande rouge
Pareil, ça a tendance à fermenter.

Les oignons
Et oui, dans les intestins les oignons produisent des gaz. C’est pas nouveau mais il faut y penser.

Plats préparés, industriels.
Cela va presque de soi, avec tous les conservateurs et les sucres ajoutés, c’est vraiment se faire du mal (de manière générale de toute façon).

Les cuisines trop sophistiquées, pimentées avec plein d’épices.
Il faut éviter tout ce qui est irritant en gros, alors les piments et les cuisines exotiques, c’est pas le top.

Le sucré
Eviter de manger trop sucré et préférer le fructose contenu dans les fruits. Attention par contre, certains fruits sont à éviter, la poire par exemple gonfle ++.

L’alcool
Le vin risque d’être irritant, tandis que la bière va faire encore plus gonfler le ventre. Quant aux cocktails, on combine alcool + sucre. En gros, mieux vaut y aller molo, surtout quand on a mal au ventre.

 

        2. Les épices et astuces anti-gonflements
Gingembre
Celui là c’est votre meilleur ami. Râpé ou coupé en morceau on peut le faire infuser dans de l’eau chaude, boire la tisane et aussi croquer les morceaux de gingembre. Au début c’est hyper fort et puis on s’habitue. J’en bois le soir plutôt mais aussi dans mon jus de citron le matin à jeun.

Citron pressé
Le citron pressé le matin à jeun, avec de l’eau à température ambiante, 10-15min avant le petit déjeuner est optimal pour activer la digestion et initier une détox. Combiné au gingembre, c’est en plus un brûle-graisse.

Curcuma
C’est une épice qui fait des miracles. Anti-inflammatoire, elle est utilisée pour soigner plusieurs maux dans les pays où pousse la racine. On peut l’utiliser pour parfumer des plats. Je l’aime bien combiné à la banane, mais aussi dans des laits d’or (boisson végétale + curcuma).

Cannelle
C’est aussi une épice douce pour le ventre, bénéfique au système immunitaire.

Menthe
En infusion, thé mais aussi pour parfumer ses salades. La menthe est anti-ballonnements mais aussi anti-nausées.

Thym, romarin
En tisanes ou en assaisonnement.

     3. Les aliments à favoriser

Viandes et poissons maigres
On pense au poulet, au thon etc. Pauvres en calories ils ne fermentent pas dans le tube digestif.

Yaourt maigres

Tomate, concombre
Ces crudités ne gonflent pas dans le ventre. A manger en salade ou en smoothie (concombre plutôt).

Maïs
A manger en salade, mais aussi en galettes croustillantes, au petit déjeuner par exemple avec de la purée d’amandes ou du beurre de cacahuètes !

Fenouil
En salade avec de l’huile d’olive, du poivre et quelques tomates cerises par exemple, ou cuit à la vapeur/ sauté à la poêle, le fenouil est un bon copain du ventre.

Les fruits à privilégier
– Pamplemousse, clémentines, oranges
– Fruits rouges : myrtilles, fruits des bois
– Banane, ananas
– Fruits secs

Boissons végétales
Boissons ou « laits » de riz, amandes, noisette, coco, etc. Ils sont plus doux à digérer que les laits de vache, chèvre ou brebis, et ont le bénéfice de ne pas fermenter non plus.

Source de graisses : huile d’olive, purée d’amandes ou amandes complètes, noisettes etc.

    4. Une règle : le moins de mélanges possibles

Manger simplement et assaisonner légèrement. J’ai déjà évoqué plus haut les risques d’une alimentation trop aventureuse, il faut éviter d’irriter le ventre déjà en souffrance.

D’autre part, il faut aussi éviter de mélanger les carbohydrates/ les types de protéines. Si tu manges du riz, évite de manger des fruits après. Si tu manges de la viande, évite le yaourt/ fromage après, etc.

  5. Boire, mais de manière contrôlée

Il faut boire 1,5L d’eau par jour. Personnellement j’ai tendance à boire 2,5L, et donc à me remplir d’eau qui fait gonfler le ventre au moment des repas. J’essaye maintenant de ne pas boire pendant le repas (ou un petit verre max/ voire du jus de citron), et d’arrêter de boire 1h avant le repas du midi et du soir, et de ne reprendre qu’1h après le repas.

    6. Une astuce redoutable : le bicarbonate

C’est une recette de grand-mère, et ça me faisait un peu peur au début. Mais force est de constater que ça marche, et que c’est pas aussi mauvais que ça promet. 1 cuillère à café de bicarbonate alimentaire avec 1/2 verre d’eau et hop, finies les douleurs liées au ballonnements. Si tu abuses un peu au repas de famille,  et que tu ne te sens pas très bien, ça marche aussi !

      7. Le charbon végétal
Le charbon végétal absorbe les gaz, on le prend en gélules entre les repas, 1h avant environ. C’est efficace, en revanche un petit warning : si tu es sujet(te) à la constipation, mieux faut éviter.

      8. Pilates
Les exercices de Pilates apprennent à respirer correctement et travaillent les muscles en profondeur et en douceur. Faire les abdos façon pilates, c’est aider son corps à expulser l’air qu’il retient coincé ! A ajouter à sa routine dans la journée.

       9. En bonus : soigner son alimentation c’est bien, mais prendre soin de sa tête c’est mieux

Je te disais que l’une des causes des ballonnements était le stress. De manière générale les troubles liés à l’estomac et aux intestins sont liés à ce qu’il se passe dans ta tête, et le corps réagit, tire la sonnette d’alarme avant le cerveau. Les intestins seraient le deuxième cerveau, on l’entend de plus en plus. Peut-être qu’il faudrait qu’on apprenne à mieux s’écouter, moi la première.

Et toi, tu connais d’autres astuces ?

Judith

Author

Write A Comment