Je reviens d’un voyage de 3 semaines en Asie du Sud Est. On m’avait prévenue, je rentrerais en ayant fait une overdose de nourriture asiatique. J’ai découvert que la cuisine thaïlandaise notamment est bourrée de sucre d’une part, et d’autre part, allie le riz ou les nouilles à tous les repas de la journée. Résultat au retour, remplie de ces saveurs de curry, pad thaï, de noix de coco, mangue fraîche et autres, j’avais juste besoin de faire une bonne cure de légumes.

Si le riz m’a lassée, j’ai gardé l’envie d’intégrer du curry et de la noix de coco à mes recettes. D’où la recette du jour, une soupe de carottes et panais parfumés à la noix de coco, au curry et coriandre fraîche.

J’ai utilisé de la noix de coco râpée, que j’ai fais infuser dans la soupe tout au long de la cuisson. Je n’ai pas utilisé de lait ou de crème de coco, pour ne pas alourdir la soupe. Je voulais juste la parfumer.

Nous avons mangé tellement épicé en Asie que nous nous sommes habitués à ce que nos plats aient extrêmement de goût et de parfums. Du coup on essaye de pimenter un peu tout ce que l’on cuisine en ce moment avec des épices, du curry, du za’atar…

Le curcuma se marie extrêmement bien avec le panais, lui donnant un petit kick comme dirait mon Jules, soit un peu de caractère qui fonctionne bien avec le côté velouté du panais. Le curcuma est aussi ce qui donne cette couleur très orange à la soupe, tu te souviens cette épice qui rendait les plats de la cantine complètement fluorescents ? Et bien en fait cette couleur était naturelle.

 

Ingrédients

Temps de préparation : 10min, cuisson 30min

6 carottes moyennes

2 gros panais

2 gousses d’ailles

1 oignon blanc

2 c.àc de curry

1 c.à.c de curcuma

2 c.à.s de noix de coco rapée

Huile d’olive

Sel & poivre

Feuilles de coriandre fraîche

Commence par couper grossièrement l’oignon et l’ail, fais-les revenir à feu moyen dans une cocotte (ou grande casserole qui se couvre) avec de l’huile d’olive.

Lave et coupe tes légumes en rondelles d’environ 1cm de hauteur. Plus tu les coupes petits, et plus la soupe cuira rapidement. Fais-les revenir ensuite avec les oignons et l’ail à feu plus fort. Ajoute les épices, sel et poivre, mélange bien. Ajoute la noix de coco et couvre la cocotte pendant 5min.

Ajoute enfin de l’eau jusqu’à recouvrir les légumes. Cela donnera une soupe bien épaisse et riche en goût. Mais tu peux aussi rajouter plus d’eau. Les carottes et panais donnent beaucoup de texture à la soupe, le velouté est naturel. Vérifie que l’eau est assez salée puis couvre en laissant passer un peu d’air. Laisse cuire une trentaine de minutes à feu moyen. Tu sauras que la soupe est prête lorsque les légumes seront bien fondants et s’écraseront sous la fourchette.

Lorsque la cuisson te convient, laisse refroidir un peu et mixe la soupe. Si elle est trop épaisse, et ressemble plus à de la purée (soit ce qui m’arrive à chaque fois), ajoute de l’eau au fur et à mesure pour obtenir la texture que tu souhaites. Sers dans un bol, ajoute des feuilles de coriandre fraîche, ça va relever la soupe et lui donner une fraîcheur très printanière.

Pour faire un repas léger mais complet, c’est super avec un toast à l’avocat au pain de seigle et roquette, assaisonné de citron, huile d’olive et gomasio (mélange de sésame grillé et de sel de mer).

Ah, ça c’est parce que j’ai (enfin) découvert Boomrang !

Bonne dégustation!

Judith

 

Author

2 Comments

Write A Comment